Photographier les aurores boréales

February 16, 2020

C’est la chose que vous m’avez le plus demandé pendant mon séjour en Laponie Finlandaise : comment photographier les aurores boréales ? C’est donc le premier article que j’écris à mon retour de ce merveilleux voyage.

 

Tout d’abord, comment savoir quand on va pouvoir voir des aurores boréales ?
Il faut qu’il fasse nuit (nous vous pu en observer certaines à 22h00 et d’autres jusqu’à même 05h du matin).
On m’a souvent répété qu’il devait faire une nuit très noir, sans lune, sans lumière mais j’ai pu constater sur place que c’était faux. Tout dépend de l’intensité des aurores boréales. Nous avons réussi à faire des photos lors d’une pleine lune, et devant les cabines de notre hôtel qui étaient éclairées. Donc ce n’est pas une obligation qu’il fasse absolument très sombre.
Cependant voir des aurores boréales dépend surtout des conditions météorologiques : il faut que le tel soit bien dégagé, sans aucun nuage. Vous devez pouvoir voir les étoiles.

Petit conseil : Télécharger des applications qui vous donnent les statistiques de chances de voir des aurores, cela nous a beaucoup aidé, car nous n’avions pas spécialement toujours le nez dehors (surtout quand il fait -20 degrés c’est compliqué de les attendre en extérieur). Nous avons utilisé l’application “Aurora” sur smartphone, je vous la recommande énormément !

 

 

Voici maintenant quelques conseils pour bien les photographier :

 

1. L’appareil photo et l’objectif.
Oubliez votre smartphone. Même si avec les tous derniers smartphones et leur mode “photo de nuit” vous pourrez peut-être voir quand même un joli vert sur votre image, la qualité sera toujours moins bonne qu’avec une photo bien nette prise avec un appareil photo professionnel.
Dans notre cas nous avions un Sony alpha 6100 et un Sony A7iii et nous avons pu faire de très belles photos.
Privilégier un objectif avec une focale faible, nous avons shooté avec un 16-35mm f2.8 et un 24mm f1.4, et les deux étaient très bien pour le travail.

 

2. Utiliser un trépied.
C’est indispensable pour avoir des photos bien nettes, car vous aurez besoin d’un temps d’exposition plus long, donc il faut beaucoup de stabilité.

 

3. Mode manuel.
Vous allez avoir besoin de modifier les réglages et trouver ceux qui vous conviennent le plus.  Beaucoup de facteurs vont jouer sur ces réglages :
. L’intensité des aurores boréales que vous avez en face de vous.
. La vitesse à laquelle elles se déplacent. Dans notre cas, en 1h de show d’aurores boréales nous avons changé une bonne dizaine de fois de spot, et à chaque endroit nous devions jouer un peu avec les réglages car la luminosité n’était pas la même partout.

 

4.  Shooter en RAW.
Si vous avez l’intention de retravailler sur vos photos en retouche, je vous recommande vraiment de shooter en RAW pour avoir le plus d’informations sur vos photos. Cela vous donnera de plus belles retouches.

 

5. Batteries de rechange.
Aucune surprise, en Laponie il peut faire très froid. Les batteries d’appareils photo se vident beaucoup plus vite, donc vous aurez surement besoin de changer de batteries pendant votre séance photo.
Petit conseil : garder les batteries dans une poche avec une chaufferette de main pour les garder bien au chaud.

 

6. Les réglages sur l’appareil :
. Mode Manuel
. ISO : entre 2500 et 3200
. Ouverture : entre f1.4 et f2.8
. Vitesse d’obturation : tout dépend de l’intensité des aurores boréales
– Aurores très lumineuses : entre 2 et 10 secondes
– Aurores très faibles et peu visibles : entre 12 et 25 secondes
Ici c’est à vous de tester plusieurs prises pour juger ce qui est le plus adapté en fonction des aurores et de la luminosité que vous avez.

 

7. Préparez-vous contre le froid.
Enfin dernier petit conseil : pensez également à vous et à être bien habillé pour affronter le froid. Shooter les aurores boréales c’est un moment magique mais quand on a froid et mal aux doigts à cause de la température ça devient très vite moins agréable ! Donc couvrez-vous bien, et n’oubliez pas des chaufferettes de main si comme moi vous êtes sensible au froid.

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: